7 conseils pour choisir sa chorale

Vous avez envie de chanter, vous êtes débutant ou vous venez de déménager, et vous ne savez pas quelle chorale intégrer ? Vous ne choisirez pas votre chorale selon les mêmes critères si vous souhaitez simplement partager de bons moments avec des personnes qui ont les mêmes intérêts musicaux que vous, que si vous souhaitez progresser en chant. Mais souvent, il sera possible d’allier ces deux objectifs à condition de bien réfléchir avant de vous engager.

Voici quelques conseils pour bien choisir votre chorale :

1. Intéressez-vous aux concerts qui ont lieu autour de chez vous et allez écouter les chorales qui vous intéressent. Si le concert est réussi, vous aurez probablement envie d’intégrer cette chorale. Si vous entendez des ratés, pas forcément perceptibles à l’oreille de tous, ce n’est pas très bon signe pour la suite : cela signifie que votre niveau d’exigence ne sera probablement pas satisfait dans cet ensemble.

2. N’hésitez pas à aborder un choriste en fin de spectacle pour lui poser des questions sur les répétitions, le recrutement et le répertoire. Notez les coordonnées du chef ou du président de la chorale.

3. Contactez le chef de choeur pour lui montrer votre intérêt pour sa chorale et demandez si vous pouvez venir observer une répétition. Posez lui des questions sur ses projets et le niveau des choristes.

4. Pendant votre séance d’observation, participez comme si vous étiez déjà un nouveau choriste. Asseyez-vous dans le pupitre que vous pensez intégrer : soprane ou alto pour les femmes, ténor ou basse pour les hommes. Si vous ne savez pas quelle est votre voix, ce n’est pas très important pour l’instant, vous pourrez toujours demander à changer de pupitre ensuite !

5. Faites les exercices de chauffe, suivez la partition et essayez de chanter la voix de votre pupitre pour savoir si vous serez bien intégré vocalement dans le groupe. Si c’est la première fois que vous chantez en chorale, ne vous désespérez pas si vous êtes perturbé par les autres voix. Il vous faudra quelques séances pour vous habituer à la polyphonie.

6. Intéressez-vous à l’attitude du chef : fait-il un peu d’humour pour détendre l’atmosphère ? Est-il trop sévère avec les personnes en difficulté ? L’ambiance est un des éléments essentiels à prendre en compte pour prendre du plaisir à chanter.

7. Profitez de cette répétition pour poser des questions aux choristes sur le rythme de travail, le nombre de concerts, les exigences en terme de présence, mais aussi le coût. Il est important que vous vous sentiez à l’aise avec les autres choristes car la chorale reste avant tout un travail de groupe.

Et naturellement, si cette première expérience est positive, revenez en deuxième semaine et racontez la ici !

 

Laisser un commentaire